Vous êtes ici

Chirurgie du Rachis - Neurochirurgie

Équipe médicale du service

Le secrétariat du service de chirurgie orthopédie et traumatologie est joignable au 03 86 86 12 34, ouvert de 8h30 à 16h45.

Dr AFIF Afif, neurochirurgien, rejoint les équipes de l’établissement pour assurer des consultations et des interventions chirurgicales. Cette spécialité prend en charge : le rachis dégénératif (hernies discales, canal étroit, chiari...) ; les tumeurs de moelle ; la chirurgie de la spasticité (Neurotomie des nerfs périphériques, Pompe Baclofen, DREZotomie).

Progressivement, l’activité prendra de l’ampleur et des interventions chirurgicales seront organisées dans cette spécialité au Centre Hospitalier de Sens.

Cette activité s’intègre au sein d’une prise en charge globale des patients en neurologie et en orthopédie traumatologie assurée par les médecins et chirurgiens de l’Hôpital de Sens.

La Neurochirurgie est la science qui s’occupe du traitement chirurgical des maladies du système nerveux. L’objectif à Sens, est de développer la chirurgie programmée. Dans un premier temps, sont réalisés les cas les plus simples, comme les hernies discales, le canal lombaire étroit. L'activité augmentera progressivement ainsi que la complexité chirurgicale. Actuellement, des consultations en fin de semaine sont proposées. Puis à mesure que l’activité se développera la chirurgie sera programmée.

PRISE EN CHARGE DE LA PARALYSIE SPASTIQUE HANDICAPANTE

A l’Hôpital de Sens, la paralysie spastique handicapante (Tétraplégie, Paraplégie et Hémiplégie spastique) est prise en charge par le Dr AFIF Afif qui propose différents traitements neurochirurgicaux.
 
La spasticité est un trouble moteur caractérisé par une augmentation vitesse dépendante du réflexe tonique détirement et par une augmentation des réflexes ostéotendineux, résultant d’une hyperexcitabilité du réflexe d’étirement dans le cadre d’un syndrome pyramidal.
 
La spasticité est la conséquence d’une lésion neurologique centrale du faisceau pyramidal quelle qu’en soit la topographie (cortex cérébral, capsule interne, tronc cérébral ou moelle épinière).
Évolution naturelle de la spasticité : Installation progressive dans les semaines qui suivent la lésion avec une variabilité d’un patient à l’autre et une variabilité au cours du temps chez un même patient. Il y a des facteurs extrinsèques (froid/chaud) et des facteurs intrinsèques (stress, fatigue, sommeil).
 
LES TRAITEMENTS PROPOSES :
  • Injection intrathécal de Baclofène :
Le baclofène un myorelaxant pour traiter les symptômes spastique. Le baclofène peut être injecté en intrathécal par ponction lombaire, par l’intermédiaire d’un site d’injection ou par l’intermédiaire d’une pompe implantée sous la paroi de l’abdomen et reliée à l’espace sous-arachnoïdien par un cathéter.
  • Blocs anesthésiques (Bloc Test) :
Consiste en la réalisation de blocs test de conduction par injection d’un anesthésique local au contact d’un nerf repéré par électrostimulation. Ces techniques se sont développées en raison de leur intérêt diagnostique. Ce test thérapeutique est essentiel avant d’envisager un traitement définitif de la spasticité (neurotomie par exemple).
  • Radicotomies postérieures (Rhizotomie dorsale sélective) :
Cette technique consiste à repérer par stimulation électrique les racines rachidiennes dont la stimulation entraîne une réponse musculaire tonique persistant à l’arrêt de la stimulation. On réalise des interruptions partielles des racines dorsales.
  • Drezotomie :
Initialement utilisée dans les syndromes douloureux chroniques, cette technique est maintenant employée pour traiter une spasticité. On interrompt par micro-incisions ou coagulations les fibres afférentes responsables de la spasticité à la jonction radicellomédullaire. L’indication principale de cette technique est la spasticité des membres inférieurs, très invalidante et du membre supérieur chez l’hémiplégique adulte.
  • Neurotomies Micro-Chirurgicale Sélectives :
L’indication principale de cette technique est la spasticité focalisée. Après dissection du tronc du nerf et repérage des axones moteurs par stimulation, une neurotomie micro-chirurgicale sélective est effectuée. L’indication d’une Neurotomie Micro-Chirurgicale sélective ne sera retenue qu’après bloc anesthésique (Bloc test) du ou des nerfs concernés permettant d’en tester sur quelques heures les effets analytiques et fonctionnels.
Grâce à ces traitements et différents type de chirurgies proposées, la spasticité et le handicap sont atténuées. La vie personnelle mais aussi sociale des personnes handicapées s’en trouvent grandement améliorées.