Vous êtes ici

Chirurgie urologie

  SECRETARIAT

Dr H.LABABIDI

Dr MIHAYLOV

03.86.86.12.28

Cadre de l’unité

03.86.86.12.25

Fax

03.86.86.12.33

Virginie SAULNIER, Cadre de santé
Dr Halim Lababidi, Responsable de service

 

    chirurgie urologie ch sens

    Présentation et localisation

    L'activité d'urologie fait partie du pôle Chirurgie, oncologie et services médico techniques et se situe au deuxième étage de l'hôpital. L'urologie est une activité du service de chirurgie de spécialités qui offre une capacité d’accueil de 30 lits d’hospitalisations.

    Le service a bénéficié d’une rénovation récente offrant des locaux accueillants et confortables

    Activités principales

    Le service participe à l’offre de soins du nord icaunais pour :

    • La prévention, la prise en charge du diagnostic et du traitement des maladies de l’appareil uro-génital de l’homme et de l’appareil urinaire de la femme,

    • La prévention, la prise en charge du diagnostic et du traitement des maladies de l’appareil uro-génital chez l’enfant sont hospitalisés en pédiatrie.

    Le service assure une prise en charge soit en hospitalisation programmée, soit en ambulatoire, soit dans le cadre de l’urgence.

    La permanence des soins en urologie est organisée avec des astreintes médicales 24/24h 7/7 jours.

    Les spécialités sont :

    • Les pathologies de la prostate,

    • Les pathologies des reins et les voies urinaires,

    • Les pathologies de la vessie et des organes génitaux de l’homme et de la femme,

    • Incontinence et troubles mictionnels chez l’homme et la femme,

    • La cancérologie ( autorisation urocancérologie),

    • Les lithiasesurinaire (lithotrie extra corporelle et laser),

    • Andrologie,

    • Bilans urodynamiques (aux consultations externes).

    Les pathologies sont traitées par des traitements médicaux spécifiques, chirurgie traditionnelle, endoscopique, coelioscopique ou lithotritie.

    A noter

    Le service travaille en étroite collaboration avec le service d'oncologie dont le Dr Chauvenet est responsable ainsi qu'avec les radiothérapeutes d'Auxerre. Dans le cadre de RCP qui ont lieu 1 fois par semaine (les réunions de concertation pluridisciplinaire), tous les dossiers sont discutés.

    Le service assure une astreinte en chirurgie urologique 24h/24 et 7 jours/7 dans le cadre de :

    • colique néphrétique
    • hématurie
    • rétention urinaire
    • insuffisance rénale d'origine obstructive
    • traumatisme du rein
    • torsion de testicule
    • pathologies infectieuses de l'appareil urinaire

    Les actualités du service. A noter !

    Magazine Le Point : Palmarès 2017 des hôpitaux et cliniques de France. Le Centre Hospitalier de Sens distingué dans cette spécialité chirurgicale. Chaque année, le classement du magazine Le Point distingue les meilleurs hôpitaux et cliniques ville par ville pour respectivement 68 et 43 disciplines médicales et chirurgicales.

    • Parmi les 50 meilleurs établissements pratiquant la chirurgie de l’adénome de la prostate (sur 287 hôpitaux pratiquant cette spécialité), se distingue le Centre Hospitalier de Sens classé à la 35ème place.

    Chirurgie de l'adénome de la prostate : La chirurgie intrusive lourde laisse place à la vaporisation-laser. Depuis le mois de janvier 2015, l’hôpital de Sens s’est doté d’une technique de pointe utilisée dans le traitement de l’adénome de la prostate : le laser Green Light (PVP).

    La chirurgie intrusive lourde laisse place à la vaporisation-laser.

    L’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) constitue une des affections les plus fréquentes chez l’homme de plus de 50 ans. Lorsque la prostate est très volumineuse, l'urologue doit pratiquer une chirurgie ouverte afin de retirer la partie centrale de la prostate, responsable de l'obstruction. L'intervention par les voies naturelles, via le canal urinaire, demeure la plus couramment pratiquée. Très efficace, cette technique n’est néanmoins pas dénuée de complications, notamment de risques d’hémorragie. 

    La technique du laser vient désormais au secours des urologues en se substituant à la chirurgie intrusive lourde. Le laser Green Light est un faisceau laser très puissant (180 Watt) qui vaporise instantanément les tissus sur une très faible épaisseur. Ce laser utilise une longueur d’ondes spécifique (532 nm) qui est absorbée par la couleur rouge des tissus riches en vaisseaux sanguins. Cette absorption entraîne une volatilisation des tissus sans hémorragie. Cette absence de saignement réduit le recours à la sonde dans la verge après l'intervention (soit le patient n'en aura pas besoin, soit elle lui sera mise en place pour une durée très courte, de douze à quarante-huit heures).

    Le confort du patient avant tout.

    Cette technique concerne les patients ayant un HBP symptomatique justifiant une intervention chirurgicale d’un volume prostatique inférieur à 60g. Suite à l’intervention, la durée du séjour du patient est fortement réduite  (de 4 à 5 jours, l’hospitalisation est réduite à 1 journée voire même remplacée par une intervention en chirurgie ambulatoire dans 50 % des cas). Le traitement par laser s'avère donc particulièrement adapté pour les patients fragiles ou pour ceux prenant des anticoagulants (problème cardiovasculaire nécessitant une reprise rapide d’anticoagulant). Il y a également une diminution du risque d'infection nosocomiale. En effet, le port de sonde en milieu hospitalier est une des plus importantes sources de ce type d'infection.

    L’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) concerne environ 5 millions d’hommes en France. Chaque année, environ 60 000 interventions pour HBP sont réalisées en France. La technique du laser est apparue en l’an 2000. Elle s’est peu à peu améliorée pour devenir une technique de pointe avec l’arrivée de nouveaux générateurs et le développement d’une nouvelle sonde.